ÉDITIONS UMUSOZO
Home Courrier Umusozo Livres e-books Recherche Commandes Livres d'occasion Contact

SEBUNUMA D., Psychopathologie descriptive I
Essais sur les violences collectives,

Issy-les-Moulineaux, Umusozo, 2013.


La présente édition (complète et augmentée) de l'ouvrage « Psychopathologie descriptive I Essais sur les violences collectives » constitue l'ensemble de mes travaux de recherche post-doctorale depuis février 2011 :

En complément à ma thèse de Doctorat «  La compulsion de répétition dans les violences collectives  »,

Je propose aux lecteurs trois textes que j'ai publiés séparément mais qui constituent, chacun dans sa spécificité, un approfondissement des principaux thèmes que j'ai déjà présentés dans la thèse ci-dessus citée  :

Le premier texte, «  Rwanda  : Crimes d'honneur et influences régionales  », permet de situer la survenue des violences collectives au Rwanda dans le contexte historique régional  ;

Le deuxième texte, «  Communautarisme et autochtonie  », permet de situer la récurrence des violences collectives au Rwanda dans l'évolution de ses institutions sociopolitiques depuis les origines préhistoriques du pays à nos jours ;

Le troisième et dernier texte, «  Essai sur l'autosuggestion  », est une réflexion sur «  la question du  sujet  » en situation de violences collectives.

Ainsi, dans la continuité de nos recherches en psychopathologie, l'objet de notre étude est celui de rendre compte de l'interaction entre individu et collectivité dans la survenue des événements historiques – les violences collectives en particulier. Cela à partir du cas précis du Rwanda.

(...)

INTRODUCTION

Pour introduire l’objet de notre recherche, la réflexion de G. Devereux qui suit permet d’en préciser l’enjeu et le contenu :

« La capacité de prévoir, tout autant que la capacité de faire sciemment appel aux données de la mémoire et de l’expérience, se rattache de très près à ce sens de notre propre continuité. L’un des grands triomphes de l’intelligence humaine (…) est la conception que le présent n’est effectivement qu’une soudure entre le passé et l’avenir, au lieu d’être la seule chose qui existe réellement. Là où le présent n’est pas envisagé comme une simple soudure entre le passé et l’avenir, on note presque toujours tant un manque du sens de l’avenir (prévoyance), qu’un manque du sens du passé (incapacité de profiter de l’expérience) »1.

Dans mes précédentes recherches universitaires2, ma réflexion concernait la problématique des violences collectives à partir du cas du Rwanda. Ainsi, nous avons fait recours à divers travaux en sciences humaines pour formuler nos hypothèses théoriques et cliniques. En particulier, nous avons articulé nos thèses et hypothèses scientifiques à partir de la psychopathologie fondamentale et certains concepts de la théorie psychanalytique.

Dans la continuité de notre réflexion sur le Rwanda, nous allons développer d’autres hypothèses de recherches pour aller plus loin dans la compréhension des mécanismes psychiques individuels qui interagissent avec les facteurs socioculturels dans la survenue des violences collectives.

Par conséquent, la présente recherche est complémentaire aux résultats que nous avons déjà publiés dans l’ouvrage cité précédemment, ouvrage dans lequel j’ai formulé l’hypothèse d’une « crise identitaire » qui, comme nous le constatons à différentes époques de l’histoire du Rwanda, surdétermine diverses idéologies de la haine et de crimes de masse. A partir de cette première hypothèse fondamentale de notre recherche, nous allons présenter et développer deux aspects complémentaires qui sont caractéristiques du drame rwandais : le contexte régional et l’héritage du colonialisme.

En effet, il est difficile de comprendre la nature de la « crise identitaire au Rwanda » sans tenir compte des influences multiples qui ont été exercées sur le pays dès le début de l’ère coloniale. Car, les mutations socioculturelles observables au Rwanda sont le résultat des évolutions internes mais aussi des influences externes qui ont été le plus souvent imposées par le pouvoir colonial et le christianisme.

Certes, tout n’a pas été négatif lors de la rencontre entre la culture rwandaise et les différentes cultures régionales et occidentales. Cependant, les particularités culturelles, géographiques, historiques et politiques du Rwanda n’ont pas facilité la rencontre avec d’autres cultures. Comme nous allons le constater à partir des documents historiques, les changements socioculturels qui ont eu lieu au 20ème siècle sont en grande partie à l’origine de différentes crises de violence collective dont le génocide de 1994 constitue le sommet.


(...)



La suite du livre, c'est le contenu de trois ouvrages dont nous avons déjà présenté la synthèse séparément :


SEBUNUMA D., Rwanda : Crimes d'honneur et influences régionales, Issy-les-Moulineaux, Editions Umusozo, 2012.

SEBUNUMA D., Communautarisme et autochtonie : Du cas du Rwanda à l'universel, Paris, Editions Umusozo, 2013.

SEBUNUMA D., Essai sur l'autosuggestion, Paris, Editions Umusozo, 2014.

1DEVEREUX G., article « La renonciation à l’identité », in Revue française de psychanalyse, tome XXXI, n°1, janvier-février 1967, p. 115.

2SEBUNUMA D., thèse « La compulsion de répétition dans les violences collectives », Université Paris Diderot-Paris7, 2011, publiée à Lille par ANRT (Atelier National de Reproduction des Thèses), 2012. Voir aussi « Rwanda : crise identitaire et violence collective », Paris, L’Harmattan, 2011.

Déogratias SEBUNUMA
Psychologue clinicien - Auteur

Titulaire du Doctorat de
 
«Recherche en psychopathologie
fondamentale et psychanalyse
»

Psychopathologie
Descriptive II


Synthèse

Commander

Le Jugement
de l'Histoire


Synthèse

Commander

Le génocide
au Rwanda


Synthèse

Commander

Essai sur
l'autosuggestion


Synthèse

Commander

Psychopathologie descriptive I
Essais
sur les violences collectives

Synthèse

Commander

Communautarisme
et autochtonie –
Du cas du Rwanda
à l'universel

Synthèse

Commander

Rwanda :
crimes d'honneur
et influences régionales

Synthèse

Commander

Rwanda :
crise identitaire
et violence collective

Synthèse

Commander

La compulsion
de répétition
dans les violences collectives

Synthèse

Commander

La compulsion
de répétition
dans les violences collectives

Rwanda :
crise identitaire
et violence collective
Cet ouvrage est désormais édité par
les EDITIONS UMUSOZO